pub
logo
Facebook Instagram Youtube

L'ancienne carrière de marbre dite 'Saint-Martin'

Addresse rue de Humain 6900 Humain
A flanc de route, entre Humain et Aye, s'ouvre la carrière Saint-Martin, ancienne carrière de marbre gris et rouge exploitée durant le 18e s. Le site est empli de mystères et chargé du témoignage tangible des activités humaines qui s'y déroulèrent (propriété privée). La paroisse était incorporée à l'Abbaye de Saint-Remy depuis 1542 et elle le restera jusqu'en 1717. Entre 1660 et 1664, la petite église dédiée à Saint-Martin du village de Vieil-Humain, aujourd'hui disparu, fut dévastée et détruite. Elle se situait sur un promontoire rocheux, au-dessus de la future carrière, au nord-est d'Humain. Une nouvelle église fut construite dans le village actuel d'Humain. L'exploitation de la carrière débuta entre 1732 et 1735, à l'emplacement de l'église détruite. François Debouge, grand marbrier namurois, s'y intéressa un moment au 18e s. mais ne concrétisa pas de projet. En effet, ce marbre ne put concurrencer celui de Saint-Remy et la carrière fut abandonnée. En 1838, elle fut achetée par un nommé Dupont de Dinant. Après la Seconde Guerre mondiale, la carrière retrouva une éphémère période de prospérité, jusqu'en 1980. Le marbre Saint-Martin est clair (de couleur grise) et sec, plus pâle que le Saint-Remy, avec parfois des petites quantités de byzantin aux taches noirâtres et aux dessins de petits polypiers. La présence du marbre à cet endroit devait être connue depuis longtemps, étant donné que les fondations de l'ancienne église étaient creusées dans une pierre rougeâtre.

Accueil

Français

Classification/Labellisation

Classement Non classé
Patrimoine naturel
Classement Non classé