pub Tourisme Arts | Visit Marche-en-Famenne
logo
Retour à Arts

'Printemps éternel', sculpture d'Hélène Jacubowitz

Arts

Adresse

Lire plus Réduire

Cette sculpture en bronze repose sur un socle de pierre bleue. Le sujet de prédilection de l'artiste est la femme, qui offre de belles possibilités de jeux de courbes et de contre-courbes. Cette féminité atteint ici toute sa légèreté et sa grâce, autant par les formes adoucies que par le métal lisse et patiné. Le ruban que la femme fait virevolter au-dessus d'elle apporte à la sculpture de l'aisance et de la souplesse, tout en lui conservant sa vitalité.

Hélène Jacubowitz est née à Anvers en 1952. Baignée dès son plus jeune âge dans un milieu artistique (son père est orfèvre et son frère joaillier), elle s'initie très tôt au travail du métal. Portée par son goût pour la perfection (transmis par son père), elle étudie chez Peter Schlosser, puis chez Ruperto Urzua, sculpteur d'origine chilienne et professeur à l'Institut supérieur des Beaux-Arts d'Anvers. Son talent est récompensé à de nombreuses reprises, notamment lors des concours nationaux et internationaux auxquels elle participe. Elle a exposé ses œuvres dans de nombreux pays: Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, France, Italie, Suède, Israël et Etats-Unis. Avec ses sculptures principalement féminines, élancées, abstraites, tout en étant figuratives à la fois, ses œuvres transcendent une grâce paisible et une sensualité, tout en évoquant la sensation de mouvement et en occupant l'espace. Façonnées par la lumière, elles sont principalement en bronze et reflètent l'aptitude de l'artiste à pouvoir se fondre au travers de la psyché humaine.

Renseignements

Contact


PrintempsEternel_act.jpg

Partagez l'article via